Grippe aviaire : le département en alerte élevée

Le département de la Loire étant concerné par un couloir de migration, le ministre de l’agriculture et de l’alimentation a décidé de relever à compter du 6 novembre 2020 le niveau de risque de modéré à élevé en matière d’influenza aviaire hautement pathogène.
Cette évolution impose à tout détenteur de volailles, y compris les particuliers le confinement des élevages ou la pose de filets permettant d’empêcher tout contact entre les volailles et les oiseaux sauvages.
Ces dispositions dont d’application obligatoire dans tout le département de la Loire.